Accès PRO
Mon panier

Mini panier

Baie de la Jamaïque
8

Baie de la Jamaïque

Les saveurs poivrées de la baie de la Jamaïque

Cette baie combine les saveurs du poivre, de la muscade, de la cannelle et du clou de girofle. Moulue, utilisez-la dans vos bouillons, confitures ou mélangez-la à votre farine pour confectionner gâteaux et pains maison.

À partir de 8,00 €
- +
Détails

Dans quels plats utiliser la baie de la Jamaïque ?

La baie de la Jamaïque est formidable car elle possède des arômes très riches du mélange 4 épices et peut donc s’utiliser facilement en pâtisserie. Elle est également pimentée et donne de ce fait du pep’s aux viandes et plats salés, à la manière d’un bouillon d’épices piquant !

Comment utiliser la baie de la Jamaïque ?

Nos idées recettes pour utiliser la baie de la Jamaïque dans votre cuisine :

· ananas rôti vanille-baie de la Jamaïque : pendant la préparation de votre sirop, ajoutez 3 baies de la Jamaïque concassées et laissez infuser 1h ;

· pain d’épices : mettez 5 baies de la Jamaïque moulues avec le reste des épices de votre préparation ;

· poulet à la Jerk : ajoutez 1 cuillère à soupe de baies de la Jamaïque moulue dans votre marinade ;

· saumon gravlax : ajoutez 6 baies de la Jamaïque concassées dans votre mélange pour faire mariner votre saumon en gravlax ;

· soupe de potimarron aux baies de la Jamaïque : pour relever vos soupes, ajoutez 2 à 3 baies de la Jamaïque moulues sur vos soupes ;

· pavé de saumon : concassez grossièrement 4 à 5 baies de la Jamaïque et saupoudrez cela sur vos pavés de saumon durant la cuisson ;


La baie de la Jamaïque, pour les amateurs de goût fruité

Un assemblage d’arômes

La baie de la Jamaïque et ses arômes sont riches. En effet, la baie dégage des arômes de poivre, de clou de girofle, de muscade et de cannelle pour un goût subtilement épicé, boisé et non piquant aux notes fraîches d’eucalyptus. Le nom usuel de cette épice en anglais, « allspice », « tout-épice », traduit bien les potentialités aromatiques de la baie de la Jamaïque. Une baie incontournable qui parfumera tous vos mets !


La baie de la Jamaïque et sa botanique

Les baies de Jamaïque sont les fruits séchés du Pimenta dioica, arbre pouvant atteindre 30 mètres de haut. Cet arbre est originaire du Mexique et des îles de Cuba, d’Haïti et de Jamaïque, il appartient à la famille botanique des Myrtaceae comme l’Eucalyptus ou le Manuka. Il n’est pas rare d’entendre le nom de « Piment de la Jamaïque » pour désigner ces baies. Pourtant, le Pimenta dioica, ne faisant pas partie du genre botanique Capsicum, il est inexact de l’appeler piment. C’est pourquoi chez Terre Exotique nous avons préféré la désignation « baie » de la Jamaïque.

Aussi appelé Myrte-piment, au fil des siècles, cet arbre et ses fruits, les baies de Jamaïque ont été introduites et cultivées à la Barbade, au Honduras, au Guatemala et au Brésil. Au fil des siècles, le nom vernaculaire « baie de la Jamaïque » (ou poivre de la Jamaïque) est devenue une manière de désigner cette épice, alors même que sa production n’est plus réservée à la Jamaïque.

Au mois de juin jusqu’au mois d’août, l’arbre est en floraison et arbore de magnifiques fleurs blanches qui vont peu à peu se transformer en petites baies qui deviendront rouges une fois arrivées à maturité. Les baies de la Jamaïque sont d’abord cueillies à la main avant leur maturité, elles sont séchées au soleil pour devenir de couleur brune.


Une baie chargée d’histoire

Les Aztèques furent les premiers à utiliser les baies de Jamaïque comme aromates en cuisine (pour parfumer le chocolat ou en marinade pour la viande) ainsi que dans l’embaumement des morts.

Les baies de Jamaïque ont été introduites en Europe au XVIème siècle par les espagnols. Quand les anglais conquirent la Jamaïque en 1655, ils prirent par ailleurs le contrôle du commerce de la fameuse baie, d’où son autre nom usuel « Piment des Anglais ». Au XVIIème siècle, elle était utilisée par les marins pour conserver la viande et le poisson lors des longues traversées.

C’est Christophe Colomb qui donna le nom de cette baie « Poivre de Jamaïque » lors d’une expédition, l’assimilant à un poivre (Piper nigrum). Une baie ronde et pimentée qui s’utilise en cuisine… Si Christophe Colomb se référait à la définition ethno-botanique des poivres, il n’avait pas tout à faire tort. Mais si l’on se refaire à la définition botanique (le poivre est le fruit d’une liane de la famille piperacae et du genre piper) alors il est inexact de l’appeler poivre.

Informations complémentaires
Informations complémentaires
Pays d'origine MEXIQUE
Genre et espèce botanique Pimenta dioica
Ingrédients baie de Jamaïque
Allergène Absence
TRACES EVENTUELLES D'ALLERGÈNES céleri, sésame, moutarde, fruits à coques.
Avis clients