Mon panier

Mini panier

Poivre de Kampot IGP noir
9.2

Poivre de Kampot IGP noir

Pilé au mortier, le poivre noir de Kampot libère des notes fruitées et mentholées. À concasser sur tous vos mets pour un raffinement quotidien.

À partir de 9,20 €
- +
Détails

Découvrez les notes fruitées du poivre noir de Kampot IGP

Concassez les grains pour libérer les arômes mentholés et fruités du poivre noir de Kampot sur vos créations culinaires.

Le poivre noir de Kampot, un membre de la famille des Piper Nigrum

D’où vient le poivre de Kampot ?

Le poivre de Kampot fait partie de l’espèce des Piper Nigrum. Il est produit dans plusieurs régions du monde : en Inde, au Cameroun ou encore au Cambodge. On distingue trois poivres de Kampot différents, chacun correspondant à un degré de maturité au moment de la récolte. Les baies de poivre noir sont récoltées un peu avant la maturité totale (après le poivre vert et avant le rouge et blanc) avant d’être séchées. Elles conservent leur enveloppe (péricarpe) et leur cœur est bien formé.

Un climat tropical propice à la culture du poivre

Le Piper Nigrum pousse sur une liane pouvant monter jusqu’à quatre mètres de haut, appuyée sur un tuteur. Au Cambodge, il pousse dans les provinces de Kampot et de Kep, au sud du pays, sur le littoral. Ce climat tropical très humide aux températures chaudes permet au poivre de s’épanouir pleinement.

Un poivre noir de forte intensité aux arômes épicés

Caractérisé par ses empreintes aromatiques fruitées, balsamiques et empyreumatiques (nuances grillées et torréfiées), le poivre noir de Kampot étonne par sa complexité. On lui trouve des notes mentholées et cacaotées. Son intensité se situe entre 5 et 6 sur 10. Sa puissance aromatique est mordante et fougueuse. Attention, le poivre noir de Kampot devient amer lors d’une cuisson prolongée.

L’utilisation du poivre noir de Kampot en cuisine

Idées recettes avec le poivre noir de Kampot

• La recette cambodgienne : Bœuf grillé, sauce Lok-Lak au poivre de Kampot.

Pour réaliser la sauce Lok-Lak, mélangez du bouillon de viande, une pincée de sucre, du jus de citron vert et du poivre noir concassé. Faites griller votre pièce de bœuf et présentez-la sur un lit d’herbes fraîches : coriandre, oseille, citronnelle. Dégustez chaque morceau de viande en le trempant dans la sauce !

• Fondant au chocolat, gingembre confit et poivre noir de Kampot.

• Faux-filet de bœuf, jeunes pousses d’épinard frais et sauce au poivre noir.

Comment réussir une sauce au poivre ?

Le poivre de Kampot est un bon ingrédient pour réaliser une sauce au poivre. Cet accompagnement sublimera les viandes de bœuf, les pièces de gibier ou le porc. Pour réussir une sauce au poivre, veillez par faire fondre le beurre dans un casserole à feu doux et d’y ajouter la farine. Ensuite, versez l’eau et mélangez activement. Puis, c’est au tour du bouillon de viande (en cube ou liquide, qui remplace alors l’eau) et du vinaigre balsamique. Vous pouvez remplacer ce dernier par du vin rouge ! Enfin, saupoudrez de poivre noir de Kampot que vous aurez préalablement pilé au mortier. Une touche de crème fraîche, et votre sauce est prête !

Le poivre noir de Kampot : plongez dans l’histoire du Cambodge

Une histoire qui traverse les siècles

Ce piper nigrum provient des provinces de Kampot et de Kep, au sud du Cambodge. On trouve des traces écrites mentionnant ce poivre dans les récits de voyage de l’explorateur chinois Tcheou Ta Kouanau au XIIIème siècle, nous permettant de le dater au moins du royaume d’Angkor. Ce sont les immigrés Chinois originaires de la région d’Hainan qui auraient introduit le poivre à Kampot. Ils le cultivaient déjà en Chine. C’est pendant la période coloniale que le poivre de Kampot connaît son apogée et devient une denrée d’importation de premier ordre. À partir de 1975, les Khmers rouges réduisent à néant sa production pour le remplacer par du riz. C’est seulement trente ans après que quelques familles de planteurs donnent une nouvelle vie à ce poivre de Kampot !

Le poivre de Kampot est protégé par une IGP depuis 2009

Gage de qualité, l’IGP (Indication géographique protégée), permet de mettre en avant le savoir-faire d’une région et d’en préserver l’exploitation. Le poivre de Kampot, qui s’épanouit précisément dans le climat du sud du Cambodge, bénéficie également d’un savoir-faire artisanal. Les cultivateurs récoltent les grappes à la main à plus de quatre mètres de hauteur, sur les lianes. Les grains sont ensuite triés à la main, puis séchés au soleil avant d’être calibrés par des mains expertes.

C’est donc en 2009 que le poivre de Kampot devient le premier produit cambodgien à bénéficier d’une IGP. D’ailleurs, les producteurs cambodgiens se font aider par le syndicat des producteurs français du piment d’Espelette, afin d’obtenir l’IGP auprès de l’AFD (Agence Française de Développement). La mise en place de l’IGP a permis de multiplier par dix les revenus des producteurs de poivre de Kampot. Voici un bel un bel exemple de solidarité entre producteurs au niveau international !

Informations complémentaires
Informations complémentaires
DLUO 3 ans / 3 years
Ingrédient Poivre noir de Kampot
Allergène Absence
Infos Nutritionnelles /
Pays d'origine CAMBODGE
Genre et espèce botanique Piper nigrum
Avis clients